Une nouvelle image des casinos

Si les jeux en ligne, et principalement le poker, affichent un succès jamais rencontre auparavant, on ne peut pas en dire autant des casinos terrestres.

Autrefois seuls structures capables de proposer du rêve pour les joueurs, cette clientèle s’oriente désormais vers les casinos en ligne. Le PIB des casinos en dur est en chute libre ce qui explique que les grands groupes tels que Barriere ou Partouche ont décidé de réagir et de créer leur propre room en ligne.

Et cependant, dans ce contexte assez morose, il existe des casinos qui se démarquent de cette tendance.

C’est notamment le cas des casinos d’Alsace. Prenons en exemple le casino de Blotzheim. Il échappe à la crise. Alors, cela ne s’explique évidemment pas par le fait que les joueurs dans cette région de France ont décidé de bouder les casinos en ligne et de s’accrocher à leur bon vieux casino de quartier. Non, c’est juste que face à cette réalité virtuelle le directeur de ce casino, Mr Jérôme Colin, a décidé de prendre le taureau par les cornes et de se relever les manches. Il refuse la fatalité et avoue avoir tenté le tout pour le tout pour sauver son casino de la crise.

Ce monsieur est en effet très pragmatique et a compris que ca n’est pas en essayant de récupérer la clientèle qui l’a « abandonnée » pour un casino en ligne qu’il arriverait à s’en sortir. Cette clientèle la a estimé que les casinos en ligne leur apportaient plus de satisfaction, ce qui ne leur empêche pas de venir jouer au casino, mais beaucoup moins régulièrement, ou en dépensant beaucoup moins.

Colin a donc fait « son deuil » de cette clientèle et a estimé que pour tirer son épingle du jeu, il lui fallait une nouvelle clientèle, attirer de nouveaux joueurs et surtout, les fidéliser.

Pari un peu fou pensez-vous ? Peut être, mais en tout cas, ca marche ! En a peine 2 ans, le casino de Blotzheim a gagne son 16eme rang à l’échelle nationale.

Pour cela, il a fallu tout repenser et savoir se remettre en question, ce qui n’est pas donné à tout le monde !

Si les clients ont déserté le casino, c’est que tel qu’il fonctionnait il n’était pas assez satisfaisant. Il fallait donc faire table rase sur le passé et créer un concept.

Ce concept le voici. Etant donné que les casinos en ligne sont aujourd’hui tout à fait capables de se substituer aux casinos en dur, d’apporter les mêmes services, le même accueil, les mêmes jeux et arrivent désormais à recréer la même ambiance, sans oublier qu’ils ont la possibilité de proposer des bonus que les casinos en dur ne peuvent se permettre de donner, il fallait à tout prix se distinguer et donner plus.

Les propriétaires des casinos de cette région ont alors élargi le domaine du casino tel qu’on le conçoit aujourd’hui, c’est-à-dire, le jeu. En plus du jeu, ils ont instauré de véritables complexes ou il est possible de jouer bien sur, mais aussi de profiter de sa journée. On ne vient plus seul au casino, mais en famille.

Ces structures proposent ainsi des spectacles, des animations. Il y a des restaurants accessibles, des boutiques, une salle de cinéma, des activités pour les enfants. Bref, chacun y trouve son compte.

Ainsi, le casino attire non seulement les joueurs mais également leurs proches.

Cet exemple devrait en inspirer plus d’un et il ne sera pas étonnant de voir un peu partout en France ce genre de complexes s’imposer comme les nouveaux lieux de distraction.