L’évolution de la machine a sous au cours des siècles

Personne ne conçoit un casino sans machines a sous. Elles sont devenues le symbole de ces hauts lieux du jeu. Elles déclenchent l’hystérie collective quand elles entament leur désormais très célèbre cri du cœur ! Elles sont toujours plus évoluées, plus attractives, plus bruyantes, plus colorées et leur jackpot ne cesse d’ajouter des zéros !

Mais la machine a sous a sa propre histoire et sa propre évolution.

Retour en arrière.

Il faut remonter aux années 1800 pour percevoir les débuts d’une grande carrière même si, en ce temps la, rien ne pouvait laisser soupçonner un tel succès !

Une entreprise américaine de manufacture, située en plein centre de New York invente l’ancêtre de la machine a sous, à un détail près, il s’agissait d’une machine de poker ! 5 rouleaux défilaient, chacun affichant une des 10 cartes composant le jeu. Le jackpot était aléatoire et dépendait du propriétaire de la machine.

C’est en 1887 que Charles Fey affine la machine existante en inventant les paiements automatisés. Désormais, les machines comportent 3 rouleaux avec chacun 5 symboles. : un diamant, un pique, un cœur, un fer a cheval et une cloche (appelée « cloche de la liberté » qui a d’ailleurs donné son nom a une machine a sous fort célèbre). Si les 3 cloches de la liberté s’affichaient en même temps, le joueur gagnait 10 pièces de 5 cents chacune, le jackpot ! Et la, c’est le succès total. Tous les restaurants et bars américains s’arrachent la machine au point que l’offre ne suit plus.

Cependant, vu le phénomène invraisemblable, des associations commencent à se mobiliser décriant l’engouement des jeux d’argents, alors fortement prohibé.

Cette invention révolutionnaire donne des idées à d’autres fabricants. Afin de détourner le but initial, gagner de l’argent, un fabricant de bonbons utilise cette machine et au lieu de gagner de l’argent, c’est en bonbons et en chewing-gum que le joueur est récompensé. Les symboles qui s’affichent sont des fruits (prunes, cerises et citrons). La aussi c’est un succès énorme. D’ailleurs la symbolique des fruits a été conservé de nos jours en souvenir de cette époque !

Prochaine étape, 1960. La, c’est la technicité des machines a sous qui est améliorée. C’est l’invention des machines a sous électromécaniques. Le « bandit manchot », sorte de levier, devient obsolète, il suffit d’appuyer sur un bouton pour que les bobines se mettent à tourner.

Mais c’est entre 1980 et 1990 que les machines a sous vont connaitre une révolution jamais atteinte en mettant à jour les machines a sous vidéo. Ce sont ces mêmes machines que nous retrouvons dans tous les casinos de la planète et qui ont mis au placard les anciennes machines considérées comme de vieux dinosaures. Si par hasard on en voit trainer une ou deux dans un coin, c’est uniquement en décoration !

Les machines a sous vidéo offrent des possibilités immenses : diversité des jeux, plusieurs paiements, possibilité de nombreux paris et cela, sur une seule et même machine ; sans parler du design et des effets sonores modernisés.

On retrouve ces machines également sur les casinos en ligne. Evidemment, l’ère des machines a sous en ligne a encore amélioré leur efficacité. D’ailleurs, cela se ressent sur les jackpots qui s’avèrent être plus intéressants en ligne que sur les machines a sous proposées dans les casinos terrestres.

Désormais, inutile de se déplacer pour ressentir les sensations uniques que nous procurent ces machines magiques. Le seul hic : en étant chez vous, vous ne ferez pas pâlir de jalousie les autres clients qui s’agglutinent comme des mouches à la moindre note de la sonnerie métallique, suivie du doux bruit des pièces de monnaies !