Les règles du Texas Hold’em

Le Texas Hold’em remporte un franc succès depuis le début de l’année 2000 car il est un jeu simple et facile d’accès. Il a eu le mérite d’atteindre même un public qui jusque la était complètement hermétique au jeu.

Déroulement du jeu. Les cartes sont distribuées par un dealer des que les 2 joueurs assis a sa gauche ont déposé leur mises : petite blinde (Small Blind) et grosse blinde (Big Blind). Ces 2 mises sont obligatoires et chaque joueur à son tour devra les payer avant même la distribution des cartes.

Le dealer ne paiera sa mise qu’en dernière position et c’est lui qui sera le dernier de parole, c’est-à-dire le dernier à déposer sa mise et a décider soit de relancer par une mise plus haute ou bien de passer « checker ».

Chaque joueur va recevoir 2 cartes qui sont distribuées face écrite vers le tapis de jeu ou la table. Ces 2 cartes sont consultables immédiatement par les joueurs. Chaque joueur les regarde dans la plus grande discrétion, et les repose délicatement sur la table ou le tapis de jeu en évitant de dévoiler leur qualité de jeu soit par un sourire, soit par un visage crispé. C’est le moment ou l’on peut décider de quitter la partie, c’est-à-dire de « se coucher » (Fold), en rejetant les cartes en direction du dealer.

L’objectif est bien entendu de composer à l’aide des 5 cartes qui vont être retournées sur le tapis par le dealer, la meilleur combinaison qui vous permettra de remporter les mises (le pot) présent sur le tapis.

Voici les différentes combinaisons gagnantes au Texas Hold’em :

QUINTE FLUSH ROYALE : La meilleure combinaison au Texas Holdem, la suite 10, valet, dame, roi et As de cœur.
Le STRAIGH FLUSH : 5 cartes consécutives de même couleur.
FOUR OF KIND (Le Carré): au moins 4 cartes identiques, le plus célèbre : « le carre d’as »
FULL HOUSE : 3 cartes de même valeur accompagnée de 2 cartes identiques
FLUSH (La Couleur) : 5 cartes qui ne se suivent pas mais qui ont la même couleur
STRAIGH (La suite) : 5 cartes qui se suivent mais pas forcement de la même couleur
SET (Le Brelan) : 3 cartes identiques
DOUBLE PAIRE : 2 cartes de même valeur accompagnée de 2 autres cartes identiques.
POCKET (La Paire) : 2 cartes de même valeur
La carte (Highest Card) : Parfois personne n’a de jeu, mais une carte suffisamment forte pour emporter le pot, il s’agit en principe des plus hautes cartes : As, Roi Dame etc.

La main gagnante sera donc celle dont la combinaison est la plus forte et elle remporte le pot.

Il y a plusieurs tours d’enchères après chaque distribution de cartes : au flop, après que les 3 premières aient été retournées, a « la Turn » 4e carte (la carte tournante), et a la 5e carte, « la River ».

Il est possible des qu’une carte est retournée de suivre la mise, « Call », de relancer « Raise » ou bien de passer. Le dealer ne donne jamais la 1ere carte du paquet, il la «brule » pour justement éviter la triche.