La star, c’était le casino de Monte Carlo

Bien que Karl Lagerfeld soit un événement en soi et une star incontestée, le 7 Avril dernier, et malgré sa présence, c’est bien le célébrissime casino de Monte Carlo qui volait la vedette a tous les peoples.

Ce casino devenu mythique a été conçu par plusieurs artistes. La façade de devant est l’œuvre de Jules Touzet, célèbre architecte français en 1890, et la façade droite est l’œuvre d’Arthur Demerle en 1906.

Son style résolument baroque fait de ce casino un endroit d’un luxe et d’un style extraordinaire. Les dizaines de tableaux et d’objets d’art, les riches tissus d’ameublement, le mobilier, les luminaires, la fine vaisselle, le service impeccable, tout cela contribue à sa réputation.

Ainsi, se bousculent les plus grosses fortunes du monde entier et ce, tout au long de l’année.

Presque accessoirement j’allais dire, la diversité des jeux proposes est un régal pour les joueurs qui placent le casino de Monte Carlo parmi les plus beaux casinos du monde.

Et les personnes présentent le 7 Avril dernier ne me contrediront pas. Karl Lagerfeld et toute l’équipe de la maison de couture Chanel ont investi les lieux pour quelques heures afin d’y tourner une superbe scène du court métrage « Conte de fée ». Le styliste a en effet commandé ce court métrage pour illustrer son défilé « Croisière » le 9 Mai. On ne sait pas encore ou ce défilé pas comme les autres aura lieu, Lagerfeld ayant demandé qu’il soit tenu secret pour l’instant !

On le sait, Lagerfeld ne fait pas les choses à moitié. En choisissant le casino de Monte Carlo pour une des scènes du film, il était sur de cibler la clientèle de sa marque. D’ailleurs, ce casino a inspiré de nombreux films cinématographiques, mais également des romans et même des tableaux.

Niveau casting, la aussi Karl fait tres fort. Il choisi bien entendu l’égérie de Chanel depuis de nombreuses annees, Anna Mouglalis qui est le principal protagoniste du film. Mais Kristen McMenamy et Amanda Harlech font également partie du projet. Coté homme on retrouve Baptiste Giacobini et Brad Kroenig. Tout ceci, sans compter les quelques cinquante figurants vêtus de la tête aux pieds par Chanel ainsi que les croupiers du casino qui, pour l’occasion, ont joué leur propre rôle.

Niveau peech, on ne sait absolument rien pour l’instant, sauf que Lagerfeld joue entre fiction et réalité et que le résultat risque bien d’être détonnant !

Vite, vite le mois de Mai, on a hâte de découvrir ce film et ce défilé !