Dans la famille Tapie, je demande le fils

Le dicton est bien connu, « les chats ne font pas des chiens », et même si la comparaison est un peu osée, il faut bien reconnaitre qu’il est parfaitement adapté pour illustrer cette affaire.

L’affaire Full Tilt Poker est loin d’être arrivée à son terme, et pour continuer la sage, voila que nous apprenons que la room qui est sur le point d’être rachetée (si tout se déroule comme prévu !) le serait en partie par Tapie, non pas Bernard, mais Laurent, le fiston.

Il avait été question du rachat de Full Tilt Poker par le groupe Partouche pendant un moment mais il semblerait qu’il en aille autrement. Laurent Tapie, si l’on en croit l’information glanée par le site Internet Mediapart, aurait proposé de s’investir à la hauteur de 10% sur une somme totale de 300 000 000 d’euros. Laurent Tapie serait le « 3eme homme » qui participerait au sauvetage de la room, les deux autres étant également des français.

Laurent Tapie n’est pas novice en la matière puisque il a été le directeur du département online de Partouche Interactive, il connait donc bien la partie. De plus, il avait lancé en 2005 un site alliant bourse et paris sportifs ; une fois fermé, le site avait été redirigé sur Partouche Game. D’ailleurs, bien que rien ne soit encore dévoilé, certains parlent de Partouche comme autre repreneur de Full Tilt Poker. On connaîtrait donc 2 des 3 protagonistes de l’affaire !

Le suspens ne durera pas éternellement puisque ce n’est apparemment qu’une question de quelques semaines.