Cartographie des machines a sous a travers le monde

Des « pokies » australienne en passant par les « fruits machine » anglaise, les machines a sous sont toujours très strictement réglementées d’un pays a l’autre. La réglementation commune de toutes ces machines porte sur le taux de redistribution compris entre 85 et 99%.

Les pokies australienne font parti des machines a sous les plus rentables et qui génèrent les plus gros revenus, toute activité de paris confondus. Le montant de dépense autorisé pour chaque joueur est très réglementé. On dénombre aujourd’hui environ 200,000 machines a sous en Australie soit un volume supérieur à celui des américains. Le taux de reversement moyen en Australie est de 87%. Toujours dans le même continent, la Nouvelle-Zélande réglemente elle le montant des jackpots.

La Grande Bretagne a adopté une toute autre stratégie en catégorisant ses machines a sous en 8 modèles. Chaque catégorie a sa limite de mise par joueur et surtout sa limite de paiement en cas de gain.

Aux Etats-Unis, les machines a sous sont communément réglementées d’un état à un autre sauf au Nevada, qui est avec la ville de Las Vegas, le berceau des jeux de hasards. Dans certains états américains, les machines a sous ne sont pas encore autorisées sur le territoire et ce sont donc des bateaux sous licence qui permettent l’accès au jeu.

Certains bars américains ont obtenus l’exploitation de machines a sous, mais dans la limite de 5 par bar.

En Russie, l’exploitation des machines a sous a commencé très tardivement en raison de lenteurs administratives et pour des questions de monopoles. Seules quatre régions, sont autorisées à détenir des machines a sous, sinon cela est interdit dans tout le reste du pays.

Au japon, les jeux de hasards sont carrément en infraction avec le droit japonais et passible de lourdes peines au pénal. Il existe cependant certaines variantes qui permettent de remporter des gains à travers d’autres systèmes de jeux.

En France, les machines a sous été prohibées jusqu’en 1988, mais ont été autorisées depuis sur tout le territoire avec un organe de régulation chargé de tout les jeux d’argent : La Française des jeux.

En Norvège, les machines a sous ont été définitivement retirées depuis 5 ans.