Arnaques sur les machines à sous : une escroquerie en bande organisée découverte par la gendarmerie

Il faut dire que l’argent qui coule dans un établissement de jeux, que ce soit en casino en ligne ou dans un casino en briques et mortiers, ne laisse personne indifférente. C’est pour cette raison que de nombreux malfaiteurs mettent en œuvre des trafics comme ce que l’on voit uniquement dans les cinémas. C’est le cas de cette contrebande arrêtée dans le département de la Loire.

Deux malfaiteurs sont derrières les barreaux et quatre autres ont été mis sous contrôle judiciaire pour un trafic de machines à sous. Ces personnes trafiquaient clandestinement des bandits manchots. 27 machines à sous en tout. Les agents de la gendarmerie les ont arrêtés dans la partie de la Loire. C’est le procureur de la République André Merle qui est chargé de l’affaire.

Le trafic consistait à transformer de vraies machines à sous en machines à poker. Une fois transformées, ces machines sont mises dans deux bars situés à Jonzieux et à Saint-Genest-Malifaux. Une personne est chargée de la transformation des jeux. Deux autres mettaient les appareils dans une entreprise qui a été mise en liquidation depuis longtemps. Ces machines à sous ne rendaient que la moitié de la mise de chaque joueur, ce qui est totalement interdit par la loi. La législation en vigueur veut que ce soit beaucoup plus au dessus.

Le cerveau de toute cette affaire est un homme âgé de 60 ans. Le rôle de la modification des bandits manchots lui était dédié. Il a déjà un dossier à la justice pour une affaire beaucoup moins sérieuse. Deux autres hommes écroulaient la marchandise. Ces derniers ont toujours été dans le domaine des établissements de jeux. Ces deux autres membres de la bande ont été mis en prison directement. Pour le sexagénaire, il est toujours en attente de son procès. Toute cette arrestation n’aurait pas été possible sans un travail minutieux d’un an et demi.

Ce ne sont pas seulement les casinos en briques et mortiers qui subissent des actes de banditisme de nos jours. Des brigands beaucoup plus malins ont aussi emparé notre espace virtuel. Il s’agit des casinos en ligne pirates ou illicites. Dans ce genre de casino en ligne, l’opérateur utilise parfois une fausse licence pour rassurer les joueurs. Après inscription, le casino en ligne prend un gros pourcentage sur les mises des joueurs ou ne leur rend pas leurs gains en cas de victoire. Il faut à tout prix éviter ces casinos en ligne là.